SAUT ESCOS, ORION, LABASTIDE Vche

En 1990, A la suite d’un stage de perfectionnement de saut au sein du groupe de danse l’Arrayade, une rencontre festive fut organisée afin de rassembler la population et quelques anciens pratiquants de saut basque d’Escos, Orion et Labastide Villefranche.

Les danseurs se sont vite repérés dans l’enchaînement des pas grâce à l’aide des animatrices de l’association. Ces dernières montraient plutôt la façon de danser transmise par le groupe folklorique des Biarnes Gauyous de Sauveterre de Béarn.

Ce témoignage vidéo est d’un grand intérêt car les anciens danseurs étaient nombreux et encore alertes. On peut se faire une idée précise de l’allure du saut basque dans cette partie du Béarn après la dernière guerre.

Dans d’autres coins du Béarn, on retrouve cette avancée enlevée, dynamique, avec des jeux de jambes exubérants et ceci plus que dans le Pays Basque. Les béarnais ont cultivé une « sportivité » du répertoire certainement due à l’amenuisement quantitatif du genre et au peu de présence de la représentation scénique chez eux (pour les basques : pastorales, mascarades, cavalcades, charivaris théâtralisés, processions étaient des institutions répandues qui ont pu contribuer à rendre les styles plus tenus).

La richesse, le caractère typé du mouvement individuel et collectif de ces anciens danseurs peuvent faire prendre conscience de la distance qu’il existe avec la pratique actuelle. Se replonger dans les sources reste toujours instructif.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :