2 Commentaires

AUVILLAR ET SA CAMBA TÓRTA

On ne pourrait dissocier cette charmante bourgade du Brulhois (Tarn et Garonne) de sa « Camba Tórta », de sa jambe tordue évoquant le pied noueux de la vigne. En 1995, on a bien connu, en ce lieu, la fameuse fête de la Saint Noé, patron des vignerons de ces coteaux longeant les rives de la Garonne.

Cette association enracinée dans son terroir oeuvre avec bonheur et notoriété à la transmission des musiques et danses traditionnelles occitanes et en particulier gasconnes, depuis les années post revivalistes du folk (1980 – 1990).

C’est à une superbe rencontre qu’elle a invité son public le 17 février 2018 : stage de branles où les participants affluèrent, souper avec une garbure géante à la mode locale, concert chanté et conté qui expliquait le mariage gascon du XIXème siècle et enfin le bal à la voix, le tout animé avec brio par le Duo Corbefin Marsac pour sa dernière édition à Auvillar.

La soirée se poursuivit avec les instrumentistes de l’association et ses sympathisants.

Souhaitons longue et belle vie à la Camba Tórta sans jamais dénouer ses talents et son accueil dynamique et sympathique.

Publicités

2 commentaires sur “AUVILLAR ET SA CAMBA TÓRTA

  1. Evènements culturels qui rompent la monotonie de la grisaille du temps présent! Bravo aux artistes!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :