2 Commentaires

Le Mont Saint Sauveur en Pays Basque

Sur le chemin de Gibraltar, le dernier accès au Mont Saint Sauveur est un sentier abrupt, glissant avec l’humidité. On arrive rapidement au dome.

Et là, une ambiance étrange vous envahit pour peu que le temps soit couvert.

D’un côté, les vallons doux et sympathiques de la campagne navarraise.

 

 

 

 

 

 

De l’autre, trois présences longilignes qui tentent de percer le ciel.

Un banc en demi cercle ombragé vous permet de contempler à moyenne distance ce panorama particulier sans aggraver vos cervicalgies.

Un paysage saisissant, beau de solitude et « d’insolitude » si vous permettez ce néologisme. Le grain menace dans la vallée.

Côté clair…

Côté sombre… plus réussi semble t’il.

Finalement ces stèles de chêne ont besoin d’être enveloppées de mystère. Elles en ressortent grandies !

Mais ce n’est pas le moment de s’éterniser « Dans le reflet du ciel » de Christian Lapie. La météo sévit. Plus que quelques minutes pour dévaler le chemin sans chute, à l’abri de la haie qui coupe le vent pluie.

N’oubliez pas que les cousines de ces stèles habitent l’ancien monastère des Franciscains de Saint Palais à l’ESPACE CHEMINS BIDEAK.

Au delà du goût esthétique de chacun, on ne peut rester indifférent à ces effigies de bois brut, surdimensionnées, taillées de manière rustique et qui, sans conteste, donnent une âme à leur site d’implantation.

 

 

Publicités

2 commentaires sur “Le Mont Saint Sauveur en Pays Basque

  1. J’ai visité , c’est insolite, beau,apaisant

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :